Ce qu’il faut savoir sur le métier de diagnostiqueur immobilier

Sur le domaine de l’immobilier, diverses fonctions existent. Chacune d’elle a sa raison d’exister. Une des fonctions dans le domaine est le métier de diagnostiqueur immobilier. Comme son nom l’indique, la personne tenant cette fonction effectue des diagnostics mais sur des immobiliers. Le diagnostiqueur immobilier effectue de ce fait des diagnostics sur un bien immobilier. Cette fonction est indispensable dans la mesure où une personne veut acquérir un bien immobilier. Avant une réalisation de travaux, d’une vente ou encore d’une location, il est impératif de faire appel à un diagnostiqueur. Imposé par la loi, le diagnostic est obligatoire avant toute transaction. Ceci dans le but de protéger aussi bien la personne, le bien en question que l’environnement concerné.Apparu depuis quelques années seulement, le métier du diagnostiquer immobilier tient une place très importante. Plus qu’un simple diagnostic, la personne effectue des analyses approfondies sur chaque recoin du bien. Disposant parfois en sa possession des matériaux adaptés à son travail, le diagnostiqueur peut passer en crible tous les biens qui sont mis à sa portée. Le diagnostic s’effectue sur un délai variable. Après chaque diagnostic, le diagnostiqueur est tenu de faire un rapport écrit détaillés de ce qu’il a effectué. Ce rapport mentionnant précisément les orientations pour aider les clients.

Les conditions pour en devenir un

Bien qu’étant un métier qui peut être à la portée de tous, le statut de diagnostiqueur ne s’obtient qu’en ayant suivi les études adaptées à ce dernier. De ce fait, un diagnostiqueur doit avoir les certifications correspondantes (DPE, gaz, plomb, amiante, électricité ou encore termite). Dans sa généralité, un diagnostiqueur est quelque part une personne très polyvalente. Il faut aussi que la personne ait acquis une formation initiale dans le domaine de la technique du bâtiment. Les formations sont généralement courtes mais les certifications doivent être renouvelées tous les cinq ans. Le métier est accessible à toutes personnes ayant suivies les formations. Des universités privées et publiques restent accessibles pour les formations et la pratique du métier après. Les débuts sont semblables aux autres métiers mais un diagnostiqueur expérimenté depuis des années peut connaitre une évolution nette sur sa profession. Le métier peut se faire aussi bien au sein d’une agence ou librement. Dans tous les cas, le métier est sous certification et avec un droit d’exercer. La plupart du temps, le diagnostiqueur fait un déplacement pour faire la connaissance des biens. Les rapports sont faits et gravés sur écrit afin de prendre les mesures nécessaires.

Publicités